La belle équipe

L’équipe de Clap 8 accueille 21 nouvelles têtes. 21 étudiants de l’université Paris 8 qui ont en commun la passion du cinéma. Du 21 au 26 mai, ils se chargeront de vous faire vivre cette 72e édition du Festival de Cannes comme si vous y étiez.

Auzary Mongita

Auzary, l'un des benjamins de l'aventure, étudiant en première année d'Info Com, va apporter sa bonne humeur sur la promenade, tel une paisible brise de vent méditerranéen. Observateur, vif et curieux, il compte bien se démarquer sur le tapis rouge, car si la course du guépard est éphémère de par sa rapidité, elle n'en reste pas moins spectaculaire.

Célia Seramour

Célia a 22 ans, elle est originaire de Haute Savoie. Étudiante en journalisme à Paris 8 et grande adepte de la musique électronique. Elle se plonge entre deux films dans la lecture de vieux romans. Fan de vieux films, nostalgique du noir et blanc...

Un dernier point ? Célia, passe son temps à voyager et rêve d’écrire sur le monde entier ! Elle espère pouvoir voyager autour du globe grâce aux films en compétition à Cannes...

Manon Bioret

Manon, une étudiante curieuse et altruiste en première d’année d’Info Com. Du haut de ses 19 ans elle a déjà un regard complexe et profond sur le monde et ses mystères. Et si Xavier Dolan est son réalisateur préféré ce n’est sûrement pas un hasard. Elle aime le calme et la discrétion de sa chambre car à ses yeux rien ne vaut la liberté octroyée par son petit cocon et la place laissée à la  réflexion. Elle préfère la grâce de l’hiver à l’agitation de l’été car c’est dans les nuits les plus sombres qu’apparaissent les plus belles étoiles.

Haïdée Damien-Etiève

Haïdée, est étudiante en master de musique à l’Université Paris 8.  Je ne sais pas si vous voyez, mais c’est le genre de personne à vivre cent vies dans une vie  !  Haïdée est dotée d’une personnalité bien définie. Elle s’implique et s’engage dans diverses initiatives, que ce soit politiques ou encore artistiques. On peut le dire, Haïdée ne semble pas rentrer dans une case et c’est plutôt chouette !

Victor Adan

Cette année Victor Adan fera partie de l’aventure Clap 8 ! Entre Aulnay et Cannes il n’y a qu’un pas. Né le 11 août 1999 il est en L2 Information Communication à Paris 8. Son rêve : monter les marches aux côtés de Margot Robbie ou encore d’Emma Stones. Mais ce n’est pas tout : fan de journalisme et de cinéma il saura être au cœur des meilleurs moments du Festival de Cannes. Sa tenue est déjà prête, Il ne lui reste plus qu’à trouver Leonardo Di Caprio et Tarantino pour parfaire son aventure.

Cynthia Dos Reis

Elle, c’est Cynthia, étudiante en licence professionnelle de journalisme, la cuisine et le monde du cinéma / des séries la passionnent. Ces univers où la créativité est de mise et qui ne cessent de se renouveler, nourrissent sa curiosité et son envie de découvrir de nouvelles choses. Toujours à l'affût de nouveaux films, elle a hâte de vous partager ses découvertes lors du festival.

Romane Brisard

Entre Slumdog Millionaire et La Ligne Verte, son cœur balance. Adepte du pop-corn et des films plein de sens, elle dépense son salaire de stagiaire-journaliste et ses heures de sommeil dans des séances nocturnes. Romane aime écrire et ressentir : ça tombe bien, elle a bientôt rendez-vous avec le Festival de Cannes.

Lucie Galodé

Etudiante en communication en apprentissage à la Mairie de Paris, Lucie est une bretonne installée à Paris depuis 3 ans. Ses passions ne peuvent se compter sur les doigts d'une main : cinéma, danse et musique mais aussi céramique, couture, et natation font partie de sa liste non exhaustive d'intérêts dans la vie. Elle aime aussi bien voyager par avion que via les podcasts qu'elle écoute.

Solène Georget

Solène a 24 ans, elle est originaire de Rennes et habite à Paris depuis septembre pour faire une licence pro Communication interactive et multimédia à l’IUT de Montreuil. Passionnée par la musique et surtout par le chant, elle est en alternance chez BAM Karaoké Box, un bar à cocktails proposant des salons privés pour des soirées karaoké. La trouvera-t-on sur le devant de la scène, chantant les plus grands tubes du cinéma à la soirée ciné-karaoké de la Croisette ?

Margot Fuchs

Margot, 22 ans, a quitté son Alsace natale cette année pour venir s’installer à Paris. Son mantra? « On ne fait de belles choses que quand on fait ce qu’on aime ». C’est pourquoi après une licence de droit, elle décide de se réorienter en Master communication culturelle. Entre les cours et plusieurs films par semaine dans le cinéma en bas de chez elle, elle anime le podcast « Prends-en d’la graine » où elle reçoit un adolescent dans chaque épisode pour parler de cette période compliquée de la vie. Grande amoureuse des belles images, elle a hâte d’aller voir le dernier Xavier Dolan et de ressortir de ce festival avec des étoiles plein les yeux.

Juliette Le Gloan

Composée à 90% de cidre, Juliette enfile son trench pour déambuler sur la croisette. 21 ans et étudiante en Master Industries culturelles et créatives, elle a accepté de quitter l’air breton pour l’Université Paris 8 et la ligne 13, qui la mèneront directement au festival de Cannes. Juliette est passionnée de photographie et de cinéma, elle aime le café et la bonne compagnie, ce qui va lui permettre de survivre à la frénésie du festival.

Louisa Traullé-Lambelain

« Tu planes à 4 000 », dit-on souvent à l’étudiante baroudeuse et fêtarde. Si cette dernière se dit perdue depuis ses 23 ans, elle se retrouve néanmoins dans l’esthétique pastel et l’ambiance rétro du réalisateur cinéaste Wes Anderson. Une inspiration qu’on retrouvera sûrement dans les productions de Louisa, en 1ère année de Master ICRREA.

Caroline Berriat

Née le 12 Avril 1995, Caroline Berriat suit un cursus en Communication numérique et conduite de projet. Originaire du 92, elle va bientôt connaître le 06. Retenue pour partir 5 jours à Cannes, elle compte bien découvrir le nouveau Xavier Dolan, son réalisateur préféré. Sa tenue est prête, elle est parée à monter les marches et découvrir le plus de films possibles.

PS : Et faire la fête aussi…

Dunja Subasic

Étudiante en Industrie Audiovisuelle et très intéressée par le cinéma d’auteur. Passe sa vie à observer et s’inspirer de jolis plans et de belles photos. Admiratrice de la pellicule argentique, regrette de ne pas avoir vécu à son âge d’or.

Elle vient de Serbie, non pas de la Sibérie, même si l’on confond souvent son accent avec l’accent italien.

Hermeline Malandain

Hermeline, bientôt 25 ans, bretonne, après une prépa lettre et une licence de droit, a trouvé sa voie dans l’audiovisuel (M2 Industries audiovisuel) et programme la chaîne National Geographic Wild chez Fox, rien que ça ! Ce qu'elle attend de Cannes ? Voir le plus de films possibles dans la journée et profiter de ce monde parallèle le soir en s’incrustant aux soirées VIP en toute discrétion !

Laura Khédichian

Severus Rogue et Tyrion Lannister sont ses alter égo d’après un quiz Buzzfeed. Les sagas fantasy, les comics et Game of Thrones lui donnent parfois une allure de geek. Mais ce n’est pas parce qu’on aime les films de super-héros qu’on n’est pas touché par le cinéma indépendant et les films de genre. À Cannes en tous cas, peu importe la section, sa plume sera encore plus aiguisée que les sabres de Béatrix Kiddo et Zelda Winston…

Leonie Hoff

À 22 ans, Léonie est actuellement en Master 2 d’Audiovisuel. Passionnée de « bonnes histoires » et de narration par l’image. Léonie compte devenir scénariste, dans la mesure d’un Lars von Trier ou d’un Park Chan Wook. Rien que ça ! Si elle revient à Cannes cette année, c’est avant tout, pour siroter quelques verres au cinéma de la plage et fouler ce fameux tapis rouge. Mais aussi, accessoirement, pour vous présenter le quotidien de ces écrivains du 7e art, leurs méthodes de travail à leur place au sein des équipes de tournages, à l’aide de critiques pointues des projections et d’interviews éclairées avec des protagonistes du métier.

Sarah Uzan

À 23 ans, passionnée par l'écosystème des start-ups et des entreprises innovantes, Sarah souhaite offrir une vision personnelle des films sélectionnés pour le prix "un certain regard", mettant en valeur des films atypiques ou des réalisateurs encore peu connus. Ce qui l'intéresse dans un film ? Le dépaysement. S'enrichir de nouvelles cultures et histoires au travers des regards des personnages.

Animer Clap 8 est donc une opportunité : celle de retranscrire ses éclats de vie, réels ...ou fictifs.

Louna Boulay

C’est avec un grand sourire que Louna, étudiante de 22 ans en médias alternatifs et marges culturelles à Paris 8, se présente. Pétillante et avec toujours 1 000 projets en tête, elle veut faire de son engagement et de sa conscience environnementale son métier. Car Louna se voit en journaliste consciente et après son stage à l’Obs, elle va affûter sa plume par un journalisme d’impact à Kaisen. Grande vadrouilleuse, photographe en dilettante et rêveuse, Louna vous fera vivre son expérience cannoise par ses clichés et ses articles.

Thomas Sciortino

Thomas a 23 ans, il est en L2 Info Com et est passionné de musique et de cinéma. Il fouille dans tous les genres à la recherche de films qui restent en mémoire, qui changent le regard. C’est aussi ce qu’il fera à Cannes. Avec sa plume, il couvrira le cinéma d’extrême Orient en particulier mais restera ouvert aux films qui sauront le bouleverser.

De Cannes il attend : des films inoubliables, une ambiance singulière et éventuellement un stage.

Safya

Safya est assez mystérieuse, s'épancher sur sa vie ou se décrire ne fait pas partie de ses forts, autant vous dire que se limiter à une citation en guise de description l'aurait arranger. Parisienne de 21 ans, elle dit du journalisme que la magie qu’offre le métier réside dans l’anticipation. L’anticipation de ce qui n’est pas encore mais qui possède le potentiel de changer notre propre vision en nous offrant sa perspective. Elle aime aussi à penser que les barrières sociales à l’éducation se transforment en ponts si on les fait tomber, et c'est ce qu'elle dit être son leitmotiv. D'un tempérament de feu et d'un naturel avenant, elle attend de Cannes une expérience de cinéphilie pure, de se prêter au jeu afin de vivre l'effervescence sur le terrain et ce depuis l'oeil de celle qu'elle aspire à devenir.