Meryl Streep : Une Palme d’or d’honneur pour une légende du cinéma

Meryl Streep va recevoir la Palme d'or d'honneur lors de la 77e édition du festival de Cannes, le 14 mai. (Illustration) Getty Images via AFP/ Alberto E. Rodriguez
Meryl Streep va recevoir la Palme d’or d’honneur lors de la 77e édition du festival de Cannes, le 14 mai. (Illustration) Getty Images via AFP/ Alberto E. Rodriguez © ALBERTO E. RODRIGUEZ

Le Festival de Cannes a annoncé sur les réseaux sociaux ce jeudi 2 mai, à quelques jours du Festival de Cannes, que l’actrice américaine Meryl Streep recevra une Palme d’or d’honneur lors de la cérémonie d’ouverture de la 77e édition, le 14 mai prochain.

Ainsi, elle donnera le coup d’envoi de cette édition présidée par la réalisatrice Greta Gerwig, qui l’a d’ailleurs dirigée dans son adaptation des Filles du Docteur March. Cette collaboration renforce l’importance de la présence de l’actrice à Cannes.

Elle rejoindra donc deux autres palmes d’honneur qui seront décerner cette année au créateur de Star Wars Georges Lucas et au studio d’animation japonais Ghibli.

Meryl Streep : une icone du cinéma

Cette récompense prestigieuse couronne une carrière exceptionnelle qui s’étend sur plus de quatre décennies et marque le retour de l’actrice sur la Croisette, 35 ans après avoir remporté le prix d’interprétation pour son rôle dans « Un cri dans la nuit » de Fred Schepisi.

Figure emblématique du cinéma, Meryl Streep est admirée pour ses talents d’interprétation hors pair et sa capacité à incarner une large palette de personnages avec une authenticité et une profondeur inégalée. Détenant le record du plus grand nombre de nominations aux Oscars (21), dont trois remportés, elle a marqué de son empreinte des films culte tels que « Kramer contre Kramer », « Le Choix de Sophie », « Sur la route de Madison », « Le Diable s’habille en Prada » et bien d’autres encore.

« Je suis extrêmement honorée d’apprendre que je vais recevoir ce prix prestigieux », a déclaré Meryl Streep. « Remporter une récompense à Cannes, pour la communauté internationale des artistes, a toujours représenté la plus haute distinction dans l’art de la réalisation cinématographique ».

La palme d’honneur : une distinction historique

La remise de la Palme d’or d’honneur à Meryl Streep s’inscrit dans une tradition du Festival de Cannes qui met à l’honneur les personnalités les plus marquantes du septième art. Cette année, l’actrice rejoint un casting prestigieux qui comprend notamment Ingmar Bergman, Akira Kurosawa, Federico Fellini, Elia Kazan, Clint Eastwood et Woody Allen.

En recevant cette récompense honorifique, Meryl Streep confirme son statut de légende vivante du cinéma et inspire les nouvelles générations d’artistes par son talent, sa passion et son engagement. Le Festival de Cannes est ravi de lui rendre hommage et de célébrer sa contribution inestimable au monde du cinéma.

Une actrice engagée

Au-delà d’etre une actrice hors pairs, Meryl Streep est également connue pour son engagement dans diverses causes humanitaires et sociales. Elle soutient notamment des organisations qui luttent contre la pauvreté, la discrimination et la violence. En 2017, elle a prononcé un discours remarqué lors de la cérémonie des Golden Globes, dans lequel elle a dénoncé les abus de pouvoir et le harcèlement sexuel à Hollywood.

 « Le manque de respect engendre le manque de respect. La violence engendre la violence. Et quand une personne qui a du pouvoir rabaisse les autres, nous perdons tous. » avait elle dit a l’époque.

De plus, l’actrice a aussi pris position contre Donald Trump et son attitude insultante, bien qu’elle n’ai jamais explicitement donner son nom. “Il y a eu de nombreuses prestations cette année qui étaient à couper le souffle. Mais il y a eu une performance en particulier qui m’a laissée bouche bée, qui m’a désemparée. Non pas parce qu’elle était bonne – il n’y avait en vérité rien de bon là-dedans. Mais parce qu’elle a été efficace. Elle a fait rire tout l’auditoire.

Je parle de ce moment où cette personne, qui a eu le privilège de siéger dans la chaise la plus convoitée de notre pays, a imité un journaliste handicapé. Il avait plus de pouvoir, d’argent et de poids que cette personne. Ça m’a brisé le cœur. Et je n’arrive toujours pas à y croire, parce que ce n’était pas du cinéma. Mais de la vraie vie.

Cet instinct d’humilier qui est mis en avant en public, par quelqu’un de puissant, a une incidence sur la vie de tous parce que cela devient comme une autorisation à faire de même. Le manque de respect engendre le manque de respect. La violence engendre la violence. Et quand une personne qui a du pouvoir rabaisse les autres, nous perdons tous.”

L’actrice faisait là référence à l’intimidation qu’a subie Serge Kovaleski, un journaliste du New York Times souffrant d’arthrogrypose, une maladie génétique touchant les articulations. L’homme a en effet été raillé par le futur Président des États-Unis en raison de son handicap pendant la campagne présidentielle.

Meryl Streep a également célébré la diversité au sein de ses confrères (citant Dev Patel, Nathalie Portman ou encore Ryan Gosling) qui fait selon elle la force d’Hollywood. Elle les a invités à soutenir indéfectiblement la liberté de la presse et à se servir de leur notoriété pour dénoncer le manque de respect, la violence et les discriminations. Évoquant également le « Hollywood Foreign Press », comité qui organise la cérémonie, Meryl Streep déclaré : « Nous faisons maintenant partie des populations les plus dénigrées de la société américaine. Hollywood. Les étrangers. La presse. »

Une inspiration pour les nouvelles générations

Enfin, Meryl Streep est une source d’inspiration pour les nouvelles générations d’acteurs et d’actrices. Son talent, sa passion et son engagement font d’elle une figure emblématique du cinéma mondial. La remise de la Palme d’or d’honneur par le Festival de Cannes est une reconnaissance bien méritée de son immense contribution au septième art.

« Cannes en Chansons » : France 2 annonce un prime spécial cinéma avec des célébrités pendant le Festival de Cannes

"N'oubliez pas les paroles" : France 2 annonce un prime spécial cinéma avec des célébrités pendant le Festival de Cannes
« N’oubliez pas les paroles » : France 2 annonce un prime spécial cinéma avec des célébrités pendant le Festival de Cannes © France 2

Alors que France 2 diffusera les cérémonies d’ouverture et de clôture du 77e Festival de Cannes, présentées par Camille Cottin, le dispositif autour de l’événement et du 7e Art de France Télévisions se renforce encore cette année. Outre « C à vous » ou « Télématin » délocalisées à Cannes, c’est un nouveau prime, autour du cinéma, qui est annoncé par le service public pour le samedi 18 mai.

Une soirée exceptionnelle au profit d’associations caritatives

En effet, lors d’une soirée exceptionnelle qui se tiendra à 21h10, les téléspectateurs de France 2 découvriront sous les projecteurs des comédiennes et comédiens français de renom qui viendront jouer dans l’émission phare de Nagui « N’oubliez pas les paroles » au profit d’associations caritatives. Ainsi, ces six personnalités vont faire de leur mieux pour remporter jusqu’à 140 000 euros, groupés, pour leurs associations respectives.

Les stars qui relèvent le défi

Pour cette émission spéciale cinéma, ce seront donc des comédiens et comédiennes qui se mobiliseront et participeront au jeu de karaoké au profit d’associations caritatives pour tenter de remporter, au maximum, 140.000 euros, pour les bonnes œuvres qu’ils défendent.

Ainsi ce sont 6 personnalités qui vont venir s’affronter sur le plateau de Nagui, micro argenté en main ce 18 mai prochain. Ont accepté de chanter Clémentine Célarié, François-Xavier Demaison, Claire Keim, Arnaud Ducret, Alix Poisson et Jonathan Lambert qui se mobiliseront au profit d’associations caritatives qui leur tiennent à cœur.

Clémentine Célarié soutiendra l’ARSLA

Ainsi, l’actrice déjà engagée sur la lutte contre les maladies est notamment connue pour avoir embrassé Patrice Janiaud, un jeune homme séropositif en 1994 sur le plateau du Sidaction, après que Christophe Dechavanne ait rappelé les pratiques à risque en matière de contamination. Cet épisode avait notamment contribué à la lutte contre les idées reçues sur le VIH, expérience qu’elle réitèrera avec le même homme en 2018, sur le plateau des Enfants de la Télé.

Elle a aussi monté plusieurs pièces de théâtre mettant en avant des catégories de personnes mises en retrait dans la société française tels que Noir comme moi ou La Danse Immobile où elle rend leur noblesse aux personnes atteinte de maladie grave paralysante ou encore de la maladie de Charcot.

Cette année, pour sa première apparition dans l’émission « on n’oublie pas les paroles », elle défendra les couleurs de l’ARSLA (Association de Recherche contre la Sclérose Latérale Amyatrophique).

François-Xavier Demaison et Le Rire médecin

L’humouriste et acteur français François-Xavier Demaison révélé en 2008 au cinéma grâce au biopic Coluche : L’Histoire d’un mec, pour lequel il reçoit une nomination aux Césars 2009 dans la catégorie « meilleur acteur » et que l’on vient de voir dans « Le Négociateur » sur TF1 rejoindra aussi cette année.

Déjà parrain de plusieurs associations tel que Handigrafik, une association, dont les membres, sont essentiellement des personnes valides et handicapées qualifiées dans le multimédia et l’édition, ou encore l’association l’Enfant Bien Entendu Normandie et de l’Association européenne contre les leucodystrophies (ELA), il jouera cette année au profit de l’association  Le rire médecin, une association qui œuvre pour le bien-être des enfants à l’hôpital avec pour but qu’un jour, chaque enfant hospitalisé puisse bénéficier de la visite régulière de clowns professionnels.

Claire Keim et la fondation Garche

Actrice et chanteuse, Claire Keim est très engagée. Ayant déjà été marraine de la fondation Nicolas-Hulot en 2004, celle-ci a aussi soutenu en 2006 SOS Grand blanc, une association pour la protection des grands requins blancs. Claire Keim est aussi marraine de l’Association européenne contre les leucodystrophies (ELA).

Cette année, elle chantera aux profits de la fondation Garches, une fondation crée en 1987 par les médecins et les personnels paramédicaux de l’Hôpital Raymond Poincaré AP-HP pour aider, dans leur vie quotidienne, après un séjour à l’hôpital plus ou moins long, les personnes atteintes de déficiences motrices ou cognitives.

Arnaud Ducret et Coucou nous voilou

L’acteur Arnaud Ducret connu notamment pour avoir formé un couple avec Alix Poisson dans la série humoristique Parents mode d’emploi sur France 2 jouera quant a lui pour l’association Coucou nous voilou, une association qui a pour vocation de financer des projets d’amélioration du quotidien et des conditions de séjour des jeunes hospitalisés.

À noter que cette association a déjà été soutenue par d’autre personnalité du monde du cinéma tel que Viginie efira, Charlotte Gainsbourg, Dany Boon, Elsa Zylberstein, François Cluzet etc …

Alix Poisson et l’enfant Bleu

L’actrice Alix Poisson qui c’est notamment fait connaitre pour son rôle dans la série Les Revenants de Canal+ ainsi que pour avoir incarné la mère de famille dans la série humoristique quotidienne Parents mode d’emploi sur France 2 ou pour ces rôles dans les films «Sambre » et « La Tribu  » jouera cette année pour l’association l’enfant bleu, une association qui se mobilisent contre les maltraitances physiques, sexuelles et psychologiques dans l’enfance.

Jonathan Lambert et l’institut Raphael :

Enfin, l’humoriste, animateur de radio, animateur de télévision et acteur français Jonathan Lambert se joindra à la fête en tentant de retrouver les paroles pour l’Institut Rafaël, le 1er centre européen de médecine intégrative qui accompagne gratuitement les patient(e)s et leurs aidant(e)s, pendant et après le cancer.

 

 

Cannes 2024 : Un jury d’exception pour la 77e édition du Festival

De gauche à droite et de bas en haut : Greta Gerwig, Lily Gladstone, Eva Green, Omar Sy, Hirokazu Kore-eda, Pierfrancesco Favino, Juan Antonio Bayona, Nadine Labaki.
De gauche à droite et de bas en haut : Greta Gerwig, Lily Gladstone, Eva Green, Omar Sy, Hirokazu Kore-eda, Pierfrancesco Favino, Juan Antonio Bayona, Nadine Labaki. © Getty Images / NurPhotos. AFP

Alors que la sélection des films en compétition a été dévoilée il y a déjà quelque semaine, le Délégué général Thierry Frémaux et les organisateurs du Festival de Cannes ont révélé, ce lundi 29 avril, la composition du jury qui entourera la réalisatrice américaine Greta Gerwig, présidente de cette 77e édition afin de décerner la Palme d’Or.

Une présidente de jury emblématique

La présidente du jury, Greta Gerwig a connu le plus gros succès 2023 en transposant Barbie sur grand écran, film qui avait fait plus d’1,4 milliard de dollars de recettes. Actuellement en préparation d’une nouvelle adaptation de Narnia pour Netflix, la cinéaste, venue du cinéma indépendant, a notamment co-écrit Frances Ha avec Noah Baumbach, et signé Lady Bird, sorti en 2017 qui avait reçu cinq nominations aux Oscars) et Les Quatre Filles du Docteur March en 2019 qui avait lui reçut six citations aux Oscars.

À travers ce rôle de présidente du jury, elle inscrit son nom dans l’histoire du festival puisqu’elle devient la seconde réalisatrice (après Jane Campion en 2014), la seconde Américaine (après Olivia de Havilland en 1965) et la plus jeune personnalité (après Sofia Loren en 1966) et surtout la toute première cinéaste américaine à occuper cette fonction prestigieuse.

Un jury international et diversifié

Aux côtés de Greta Gerwig, le jury se compose de huit personnalités (quatre hommes et quatre femmes) issues de différents horizons : l’actrice et scénariste turque Ebru Ceylan, l’actrice américaine Lily Gladstone, l’actrice française Eva Green, la réalisatrice et scénariste libanaise Nadine Labaki, le réalisateur, producteur et scénariste espagnol Juan Antonio Bayona, l’acteur italien Pierfrancesco Favino, le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda, et l’acteur et producteur français Omar Sy.

Omar Sy, la star montante du cinéma français

Révéler pour son rôle dans « Intouchable » paru en 2011, Omar sy est devenu une star mondiale du cinéma après avoir joué le rôle d’Arsène Lupin dans la série Netflix « Lupin ».  Signe de son succès aux États-Unis, l’acteur français est même passé en mars 2021 sur l’émission américaine à succès « The Tonight Show Starring Jimmy Fallon ». De plus, celui-ci vient d’inaugurer ce Week-end un cinéma à son nom dans sa ville natale de Trappes (Yvelines).

Eva Green : l’actrice française la plus internationale

De son côté, l’actrice française Eva Green connait elle aussi une carrière internationale. Celle-ci oscille entre le cinéma français (Arsène Lupin, Proxima), les blockbusters hollywoodiens (Casino Royale, A la croisée des mondes, Kingdom of Heaven, 300 la naissance d’un Empire, Sin City 2), les séries (Penny Dreadful, Liaison)… et Tim Burton dont elle est l’une des muses depuis Dark Shadows et avec qui elle a joué récemment dans Dumbo.

Ebru Ceylan, une habituée du Festival de Cannes

La scénariste et photographe Turque Ebru Ceylan est quant à elle connue pour avoir coécrit la Palme d’or 2014, Winter Sleep, de Nuri Bilge Ceylan. Également photographe et contributrice éditoriale à différentes publications, elle a participé à l’écriture de Trois Singes (Prix de la mise en scène en 2008), Il était une fois en Anatolie (Grand Prix en 2011), Le Poirier sauvage (2018) et Les Herbes sèches (2023).

Lily Gladstone, l’un des nouveaux visages du cinéma hollywoodien

Lily Gladstone, elle, a été révélée en 2023 grâce au dernier film de Martin Scorsese « killer of the flower moon » ou elle a joué aux côtés de Leonardo DiCaprio et Robert De Niro. Native des tribus Pieds-Noirs et Nez-Percés, elle est la première Amérindienne à avoir été nommée pour l’Oscar de la meilleure actrice, pour son rôle dans Killers of the Flower Moon.

Pierfrancesco Favino, visage du cinéma italien :

L’Italien Pierfrancesco Favino s’est quant a lui imposer au fil des années comme LE visage incontournable du cinéma italien depuis les années 2000 ou il a été révélé avec les films « Juste un Baiser » et « Romanzo Criminale ». Encore un baiser, Suburra, Une Famille italienne, Nos plus belles années, Dernière nuit à Milan et surtout Le Traître émaillent la riche carrière du comédien, qui mène parallèlement un parcours intéressant à Hollywood (La Nuit au musée, Miracle à Santa-Anna, Anges et démons, World War Z ou Rush). Au sein du Jury, il pourra notamment partager son expérience sur Le Monde de Narnia : Chapitre 2 – Le Prince Caspian avec la Présidente Greta Gerwig, alors que la réalisatrice prépare une nouvelle version de la franchise.

Les trois réalisateurs qui seront jurés au côté de Greta Gerwig

Trois réalisateurs seront jurés au côté de Greta Gerwig. Parmi eux, on compte la réalisatrice et scénariste libanaise déjà connue du Festival de cannes. En effet, son premier film en tant que réalisatrice, Caramel, a été présenté à la sélection de la Quinzaine des réalisateurs en 2007. En 2018, toujours à Cannes, le Prix du jury a été décerné à son cinquième long-métrage, Capharnaüm.

Le producteur et scénariste espagnol Juan Antonio Bayona est quand a lui multi-primé avec une jolie collection de 17 Goyas et une nomination aux Oscars pour son dernier film Le Cercle des neiges mis en ligne sur Netflix cette année. Il est aussi mondialement connu pour avoir réalisé le cinquième volet de la série de films Jurassic Park, baptisé Jurassic World: Fallen Kingdom. Coté série, il est aussi connu pour avoir mis sen scène les deux premiers épisodes des Anneaux de Pouvoir pour Prime Video et les deux premiers épisodes de Penny Dreadful où il dirigeait… Eva Green, qu’il retrouve dans le Jury cannois.

Enfin, le jury est complété par le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda. Celui-ci a déjà gagné la palme d’or pour son film « Une affaire de famille » en 2018. De plus, il était au côté de Justine Triet (Anatomie d’une chute) sur la scène du Théâtre Lumière le 27 mai 2023, pour recevoir le Prix du scénario pour L’Innocence.

Le jury aura la lourde tache de décerné la palme d’or a l’un des 22 films en compétition, qui succédera à Anatomie d’une chute, de Justine Triet, récompensée par le jury de Ruben Östlund en 2023.

France Télévisions va décliner ses émissions au Festival de Cannes :

Le plateau d'une émission de France Télévisions au Festival de Cannes, le 17 mai 2022. (FTV)
Le plateau d’une émission de France Télévisions au Festival de Cannes, le 17 mai 2022. (FTV) https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/festival-de-cannes/quelle-epoque-c-a-vous-france-televisions-va-decliner-ses-emissions-au-festival-de-cannes_6503792.html

Cannes, du 14 au 25 mai 2024 – France Télévisions s’apprête à vivre au rythme du Festival de Cannes pour une 3ème édition consécutive en tant que partenaire officiel, remplaçant le partenaire historique Canal + . Au programme : des émissions en direct, des plateaux délocalisés sur la Croisette, des interviews exclusives et une large couverture numérique pour une immersion totale dans l’univers du 7ème art.

Des émissions phares à la sauce cannoise

C à vous, Télématin, C ce soir et La Grande Librairie quitteront leurs studios habituels pour poser leurs valises à Cannes. Installés sur un plateau au pied du Palais des Festivals, ces rendez-vous emblématiques proposeront des émissions en direct, rythmées par l’actualité du Festival, des interviews d’artistes et des débats autour des films en compétition.

« Quelle Époque » se joint à la fête

Nouveauté de cette année : le talk-show hebdomadaire « Quelle Époque », animé par Léa Salamé, fera lui aussi le voyage à Cannes. L’occasion pour l’équipe de recevoir des personnalités du monde du cinéma et de débattre des sujets qui font l’actualité du Festival.

Un dispositif renforcé

Michel Field, directeur de la culture du groupe, a confirmé que le budget alloué à la couverture du Festival restait stable par rapport à l’année dernière. Cependant, il a souligné que l’accent serait mis sur les délocalisations, avec encore plus d’émissions diffusées en direct depuis la Croisette.

Succès grandissant

En 2022 et 2023, le dispositif spécial Festival de Cannes de France Télévisions avait attiré respectivement 28,2 millions et 34,9 millions de téléspectateurs. Un succès qui confirme l’intérêt du public pour cet événement majeur du cinéma mondial.

Plus qu’un tapis rouge et des paillettes

Pour Michel Field, il est hors de question de passer à côté du Festival de Cannes. « Il ne faut pas penser que le Festival de Cannes, c’est juste le tapis rouge, les paillettes. C’est aussi un moment important pour le cinéma français et international, une occasion de découvrir de nouveaux talents et de débattre de sujets importants », a-t-il déclaré lors de l’émission « Info média » animé par Célyne Baÿt-Darcourt.

Cinéma pour tous

Durant toute la durée du Festival, les téléspectateurs pourront retrouver du cinéma sur toutes les chaînes du groupe France Télévisions. Un engagement fort en faveur du 7ème art et de la culture pour le service public.

Cérémonies et couverture numérique

France Télévisions rediffusera, comme chaque année, les cérémonies d’ouverture et de clôture du Festival. La cérémonie de clôture aura d’ailleurs lieu exceptionnellement à 19 heures cette année.

En plus de la couverture télévisée, France Télévisions proposera une large couverture numérique du Festival sur ses plateformes france.tv et ses réseaux sociaux. Interviews, reportages, live… les internautes ne manqueront rien de l’actualité cannoise.

France Télévisions : au cœur du Festival de Cannes

Avec un dispositif riche et varié, France Télévisions offre au public une immersion totale dans l’univers du Festival de Cannes. Une manière unique de vivre cet événement majeur du cinéma mondial et de découvrir les coulisses de la Croisette.

Messi, la star canine d’Anatomie d’une chute, prend d’assaut le Festival de Cannes 2024 :

Messi, « le George Clooney canin ».
image extrait de l’article de Télérama : https://www.telerama.fr/cinema/le-chien-d-anatomie-d-une-chute-intervieweur-de-stars-a-cannes-mais-non-messi-7020162.php

Après avoir conquis Hollywood lors de la saison des Oscars 2024, Messi, le chien vedette du film Anatomie d’une chute, s’apprête à faire sensation au Festival de Cannes cette année.

Le border collie, qui a interprété le rôle de Snoop, le chien guide du personnage principal, a créé l’événement lors de la remise des Oscars en février dernier. Messi a en effet réussi à charmer les plus grandes stars d’Hollywood, de Billie Eilish à Ryan Gosling, qui n’ont pas résisté à le prendre en photo et à jouer avec lui.

Ce succès inattendu a même conduit l’Académie des Oscars à envisager d’interdire la présence de Messi à la cérémonie, craignant que son charisme ne détourne l’attention des acteurs et réalisateurs nominés.

Mais loin de se laisser abattre, Messi s’apprête désormais à faire le show sur la Croisette. Le chien sera en effet l’invité spécial du Festival de Cannes 2024, où il mènera une série d’interviews exclusives avec les stars présentes.

Le dispositif sera le suivant : un programme court diffusé juste avant les projections du soir verra Messi sur le tapis rouge, accueillant les personnalités phares du cinéma avec la voix de l’humoriste Raphaël Mezrahi. Les organisateurs n’en disent pas plus pour l’instant, mais vue la popularité de l’animal à Hollywood, aucun doute que cette drôle d’idée devrait créer l’événement.

« Messi a définitivement sa place sur le tapis rouge. Avec son talent d’acteur et son charisme naturel, il saura mettre en valeur les films et leurs équipes de la meilleure façon qui soit », a déclaré Thierry Frémaux, délégué général du festival.

Diffusée sur France 2, cette émission hors du commun promet des moments de tendresse et d’humour inoubliables.

Le Festival de Cannes 2024 accueille une douzaine de nouveaux films, dont le film d’animation de Michel Hazanavicius en compétition

Regisseur Michel Hazanavicius « Final Cut of the Dead » (© Lisa Ritaine) site web : https://www.film-rezensionen.de/2023/02/michel-hazanavicius-interview/

Alors que le Festival de Cannes 2024 approche à grands pas, la sélection officielle continue de s’enrichir. Thierry Frémaux, délégué général du festival, a annoncé ce lundi 22 avril l’ajout d’une douzaine de nouveaux films, dont plusieurs titres très attendus.

Cette nouvelle vague de films apporte une diversité encore plus grande à la programmation du festival, avec des œuvres provenant d’horizons géographiques et cinématographiques variés.

L’une des additions les plus marquantes à la sélection est sans aucun doute Le Prince de la ville invisible de Michel Hazanavicius. Ce film d’animation, premier long-métrage d’animation du réalisateur oscarisé, s’inspire du roman éponyme de Giovanni Di Gregorio et promet un voyage poétique et onirique dans un monde imaginaire. Cet ajout est particulièrement marquant car il s’agit du premier film d’animation en compétition en 15 ans.

Mais, La plus précieuse des marchandises n’est pas le seul film à rejoindre la compétition cannoise ce lundi. Le nouveau projet du réalisateur iranien Mohammad Rasoulof sera lui aussi de la partie avec The Seed of the Sacred Fig (La graine de la figue sacrée par chez nous). Un projet dont on ne sait encore rien puisque le cinéaste est persécuté par les autorités iraniennes pour « propagande contre le régime ». Un troisième film rejoint les précédents dans la compétition pour la palme d’or. Il s’agit du film Trois kilomètres jusqu’à la fin du monde du roumain Emanuel Parvu.

Dans la sélection hors compétions ont retrouve aussi le très attendu Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte avec Pierre Niney dans le rôle du héros d’Alexandre Dumas.

Dans la sélection un certain regard, When The Light Breaks de Runar Runarsson fera l’ouverture, tandis que le biopic Niki de Céline Sallette avec Charlotte Le Bon et le film d’animation Flow de Gints Zilbalodis rejoignent la sélection.

Du coté des séances spéciales ont été ajouter Spectateurs d’Arnaud Desplechin, Nasty de Tudor Giurgiu, Lula d’Oliver Stone et An Unfinished Film de Lou Ye. A Cannes Première, on pourra voir Vivre, mourir, renaître de Gaël Morel et Maria de Jessica Palud avec Anamaria Vartolomei.

Avec ces nouvelles pépites, le Festival de Cannes 2024 s’annonce une fois de plus comme un rendez-vous incontournable pour les cinéphiles du monde entier. Rendez-vous du 14 au 25 mai prochain sur la Croisette !

Le jury Un Certain Regard du Festival de Cannes 2024 présidé par Xavier Dolan

Jury  Un certain  regard 2024
crédit : ABACA https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Cannes-2024-Le-Jury-dUn-Certain-Regard-affiche-complet

Alors que la sélection officielle du 77e Festival de Cannes se dévoile progressivement, les organisateurs ont annoncé la composition du jury de la section Un Certain Regard.

C’est le réalisateur québécois Xavier Dolan, habitué de la Croisette, qui aura l’honneur de présider ce jury cette année. Âgé de 34 ans, Dolan est un talent précoce du cinéma, ayant réalisé son premier long-métrage « J’ai tué ma mère » à seulement 19 ans.

Depuis, il a régulièrement présenté ses films à Cannes, remportant notamment le Prix du Jury en 2014 pour « Mommy » et le Grand Prix en 2016 pour « Juste la fin du monde ».

Bien qu’il ait récemment confié ne « plus avoir l’envie ni la force » de faire des films, Dolan a accepté avec enthousiasme cette nouvelle mission au sein du Festival de Cannes. [2]

Il sera entouré d’un jury composé de personnalités issues de différents horizons du cinéma mondial, qui auront la lourde tâche de récompenser les films les plus audacieux et singuliers de la sélection Un Certain Regard. Selon une publication Instagram, ce seront donc “la scénariste et réalisatrice franco-sénégalaise Maïmouna Doucouré, […] la réalisatrice, scénariste et productrice marocaine Asmae El Moudir, […] l’actrice germano-luxembourgeoise Vicky Krieps, et [le] critique de cinéma, réalisateur et écrivain américain Todd McCarthy” qui seront chargés de cette tâche aux côtés du réalisateur de Mommy.

Cette section parallèle de la compétition officielle est dédiée au cinéma d’auteur et de découverte, mettant en lumière des voix émergentes et des regards originaux sur le monde.

Le jury Un Certain Regard aura donc un rôle essentiel à jouer pour dénicher les pépites de cette édition 2024 du Festival de Cannes, du 14 au 25 mai prochain.

L’affiche officielle du Festival : Une image à jamais gravée dans nos mémoires

Vendredi 19 avril le festival de Cannes a dévoilé l’affiche officielle de sa 77e édition. Une image à jamais gravé dans la mémoire de l’équipe Clap 8 2024.

© Shochiku Co., Ltd. – Rhapsodie en août d’Akira Kurosawa (1991) / Création graphique © Hartland Villa
© Shochiku Co., Ltd. – Rhapsodie en août d’Akira Kurosawa (1991) / Création graphique © Hartland Villa

 

L’affiche du Festival de Cannes 2024, dévoilée il y a peu, a fait couler beaucoup d’encre. Loin des affiches clinquantes des années passées, elle propose une image simple et épurée, tirée du film « Rhapsodie en août » d’Akira Kurosawa. Regardons de plus près ce que cette affiche nous dit du festival.

Elle se démarque par sa sobriété. Format portrait, elle joue sur une palette neutre de noirs, blancs et gris. Des touches de couleur subtiles apparaissent : le bleu infini de la mer en arrière-plan. La typographie est sobre et élégante. Le titre et le slogan du festival s’affichent en police sans empattement, laissant la place à l’image principale. Celle-ci suit une composition pyramidale. Les personnages occupent le centre, encadrés par l’immensité du paysage marin et aérien. Ce choix artistique se poursuit dans l’utilisation de tons neutres qui confèrent à l’affiche une atmosphère épurée. Intéressant aussi, le recours à une scène de film plutôt qu’une image figée. Cela insuffle une impression de mouvement et de vie. En somme, l’affiche du Festival de Cannes 2024 séduit par sa simplicité et son élégance. Les choix artistiques subtils véhiculent un message fort sur le pouvoir du cinéma.

Avis personnel:

La couleur bleue fait pour moi référence à l’apaisement et la stabilité. Ce qui est très loin de l’image que je me fais du festival de Cannes que j’ai tendance à associer à la couleur rouge (surement à cause du tapis) qui est elle, plus associé à un sentiment d’excitation. Le choix de l’affiche est, à mon sens et selon mes conditions de vérités précédemment énoncées : étonnant. Cette affiche à complètement modifier l’appréhension du festival de Cannes et m’apporte un élément que je n’avais pas pris en compte à cause de l’excitation des préparatifs de l’événement. J’avais oublié que je vivrai majoritairement lors de cette aventure, un des sentiments les plus satisfaisants du monde. Celui d’être confortablement assis dans une salle de cinéma. Lorsque je vois ces personnes assies fassent à la lumière, j’ai l’impression qu’il s’agit de spectateurs complètement transporé dans le film. Je trouve e choix de l’image très intéressante car elle met en évidence les « protagonistes principaux » du festival: les spectateurs.

Le Studio Ghibli récompensé d’une Palme d’or d’honneur à Cannes en 2024 :

Pour la première fois de l’histoire du Festival de Cannes, la Palme d’or sera décernée à une institution et non à une personnalité.

Le Studio Ghibli, Palme d'or d'honneur du 77e Festival de Cannes © Hayao Miyazaki / Studio Ghibli
Le Studio Ghibli, Palme d’or d’honneur du 77e Festival de Cannes © Hayao Miyazaki / Studio Ghibli

  

 Presque quarante ans après sa création, le Studio Ghibli, célèbre studio d’animation japonais fondé par les cinéastes Hayao Miyazaki et Isao Takahata recevra une Palme d’or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes en mai 2024. Les organisateurs du festival ont annoncé cette décision mercredi 17 avril 2024, saluant l’héritage artistique et l’influence mondiale du Studio Ghibli. Dans un communiqué, la Présidente du Festival de Cannes Iris Knobloch et le Délégué général Thierry Frémaux ont présenté leur décision en expliquant qu’”avec Ghibli, le cinéma d’animation japonais se vit comme l’une des grandes aventures de la cinéphilie, entre tradition et modernité.” 

 Cette Palme d’or d’honneur est un hommage à la créativité, à l’imagination et à la sensibilité qui caractérisent les œuvres du Studio Ghibli. Elle souligne l’importance du studio dans l’histoire du cinéma d’animation et sa capacité à toucher un public international avec des récits universels. 

 En effet, ce studio c’est imposer au fil du temps comme une référence majeure dans le cinéma d’animation grâce à ces films emblématiques telle que Princesse Mononoké, Le Voyage de Chihiro et Le Château ambulant, qui ont permis de populariser ce genre par-delà les frontières.  

 Hayao Miyazaki, cofondateur du studio, s’est dit « vraiment honoré et heureux que le studio reçoive cette distinction ». De son côté, le co-fondateur Toshio Suzuki n’a pas manqué de faire part de sa reconnaissance pour le Festival mais également pour le public, avant d’ajouter : “Bien que Miyazaki et moi ayons pris de l’âge, je suis certain que le Studio Ghibli continuera à relever de nouveaux défis, sous la houlette d’équipes qui perpétueront l’esprit de l’entreprise. “ 

 Cette Palme d’or d’honneur est un hommage à la créativité, à l’imagination et à la sensibilité qui caractérisent les œuvres du Studio Ghibli qui est devenu en fin d’année dernière une filiale de la chaîne de télévision japonaise Nippon TV, laquelle s’est engagée à respecter son autonomie. 

Cannes 2024 : quels sont les 11 films sélectionnés pour la Semaine de la Critique ?

Semaine de la Critique
extrait de : https://www.cannes-festivals.com/festivals/semaine-de-la-critique

La Semaine de la Critique, section parallèle du Festival de Cannes dédiée aux premiers longs métrages de cinéastes du monde entier, a dévoilé aujourd’hui sa sélection pour l’édition 2024. Connue pour mettre en lumière de nouveaux talents et des films audacieux, cette section est très attendue par les cinéphiles du monde entier.

Pour établir la sélection, 1050 longs métrages et 2150 courts métrages ont été visionnés. A l’arrivée, seul 7 longs métrages ont été sélectionnés pour être en compétition et la sélection des 13 courts métrages en compétition sera annoncée le 18 avril prochain

Un jury prestigieux pour décerner les prix

Après Audrey Diwan, c’est le réalisateur espagnol Rodrigo Sorogoyen qui présidera le jury de cette 63e Semaine. Le jury sera aussi composé de personnalités reconnues du monde du cinéma tels qu’Alba Baptista, actrice portugaise, Ladj Ly, réalisateur français, Maha Haj, réalisatrice palestinienne, Michel Merten, directeur de la photographie belge, Pierre-Simon Gutman, critique de cinéma français.

Le jury aura la lourde tâche de décerner les prix de la Semaine de la Critique, dont le Prix France 2, le Prix Fondation Louis Roederer et le Prix Nespresso.

Tous les longs métrages sélectionnés :

Comme l’an dernier, avec Ama Gloria et La Fille de son père, la France sera à l’honneur au début et à la fin, avec comme film d’ouverture « Les Fantômes » de Jonathan Millet (France) et en Clôture « Animale » d’Emma Benestan (France)

En Compétition :

  • Baby de Marcelo Caetano (Brésil)
  • Blue Sun Palace de Constance Tsang (États-Unis)
  • Julie zwijgt / Julie Keeps Quiet de Leonardo Van Dijl (Belgique)
  • Locust de Keff (Taïwan)
  • La Pampa d’Antoine Chevrollier (France)
  • Rafaat einy ll sama / The Brink of Dreams de Nada Riyadh & Ayman El Amir (Égypte)
  • Simon de la montaña / Simon of the Mountain de Federico Luis (Argentine)

Séances spéciales :

  • La Mer au loin de Saïd Hamich Benlarbi (France)
  • Les Reines du drame d’Alexis Langlois (France)

Il est important de noter que la sélection des courts métrages sera annoncée le jeudi 18 avril, et que de nombreux événements spéciaux et rencontres sont également prévus tout au long de la Semaine et serons annoncer dans les prochaines semaines. Je vous conseil sont de rester a l’écoute pour ne rien  manquer de la programmation de la Semaine de la Critique 2024 !