Rencontre avec Mads Mikkelsen #2 : Les secrets de tournage

Le 26 mai 2022, le Festival de Cannes a invité le comédien danois Mads Mikkelsen pour une rencontre avec le public. La parole a été laissée à l’audience pour une séance de questions/réponses. De nombreuses questions très variées ont été posées à l’acteur. Finalement, a-t-on réellement besoin de rappeler qui est Mads Mikkelsen ? Il nous le dit lui-même dans cette interview. 

Après nous avoir parlé de son métier de comédien dans l’article #1, Mads Mikkelsen, revient sur plusieurs tournages sur lesquels il a eu la chance de travailler. Hannibal, Les animaux fantastiques, Drunk, ou encore le prochain Indiana Jones… voici de nombreuses anecdotes pour ravir les fans !

Pour CLAP8, j’ai sélectionné quelques questions, que j’ai retranscrites et traduites (de l’anglais vers le français) ci-dessous.

 

Continue reading « Rencontre avec Mads Mikkelsen #2 : Les secrets de tournage »

Rencontre avec Mads Mikkelsen #1 : Les ficelles du métier de comédien

Nous entrons dans la salle de cinéma. Nous nous apprêtons à assister à un événement singulier. Ce sera peut-être une occasion unique dans notre vie. La salle est remplie. Il y a un brouhaha ambiant, et l’excitation se fait ressentir. Son nom est écrit en énorme sur l’écran. Il arrive bientôt… 

Le 26 mai 2022, le Festival de Cannes a invité le comédien danois Mads Mikkelsen pour une rencontre avec le public. Animée par Didier Allouch, il prit tout d’abord les devants pour introduire le rendez-vous et chauffer la salle. Puis, la parole a été laissée au public pour une séance de questions/réponses. De nombreuses questions très variées ont été posées à l’acteur.

Pour CLAP8, j’ai sélectionné quelques questions, que j’ai retranscrites et traduites (de l’anglais vers le français) ci-dessous. 

Finalement, a-t-on réellement besoin de rappeler qui est Mads Mikkelsen ? Il va vous le dire lui-même dans cette interview. Un tonnerre d’applaudissements pour Mads Mikkelsen ! 

Continue reading « Rencontre avec Mads Mikkelsen #1 : Les ficelles du métier de comédien »

Focus sur la cérémonie de clôture « un certain regard »

Inaugurée lors de la 31e édition du Festival de Cannes, la section Un Certain Regard, met en avant des films originaux et les futurs Talents du cinéma français et international. Depuis 1998, les films de la section sont mis en compétition et évalués par un jury de 5 professionnels du cinéma. Cette année, l’actrice, productrice et réalisatrice italienne Valeria Golino était la présidente du jury. À ses côtés, l’actrice polonaise Joanna Kulig, la réalisatrice américaine Debra Granik, l’auteur-compositeur et interprète Benjamin Biolay et l’acteur et producteur vénézuélien Édgar Ramírez. 

Avec l’équipe Clap8, nous avons pu assister à la cérémonie de clôture suivie de la projection du film ayant reçu le prix Un Certain Regard. 

 

« Notre section Un Certain Regard avait une exceptionnelle sélection cette année, ce qui a rendu le travail du jury très intéressant, mais très difficile. Nous ne pouvons pas décerner un prix à tous les films, néanmoins, ils ont tous eu un impact signifiant sur nous. Ces 20 films étaient un tour de force de talents, de puissantes performances, et d’inspirantes cinématographies. L’écriture, le courage, et la bravoure montrés en s’intéressant à la survie et à l’existence, dans notre présent et notre passé, ne peuvent être ignorés : BRAVO » – Valeria Golino

Continue reading « Focus sur la cérémonie de clôture « un certain regard » »

Le Festival de Cannes engagé pour un avenir durable

Le nouveau rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) publié de 4 avril 2022 est formel : l’humanité doit réduire drastiquement sa dépendance aux énergies fossiles et limiter le réchauffement climatique le plus rapidement possible. La sonnette d’alarme est tirée, il convient maintenant d’agir ! 

Une étude d’Ecoprod publiée en 2020, a révélé que le secteur de l’audiovisuel et du cinéma en France rejetait 1,7 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année.

Ecoprod est une Association Loi 1901, à but non-lucratif et reconnue d’intérêt général, qui a vocation à assurer la mobilisation des professionnels du secteur audiovisuel dans la transition écologique du secteur.

Alors, premier événement culturel mondial, il était impossible pour le Festival de Cannes de passer à côté des problèmes environnementaux menaçant notre monde. 

©Festival de Cannes
©Festival de Cannes

Dès son édition 2021, le Festival a mis en place des actions environnementales concrètes. Avec pour ambition de repenser intégralement sa manière de produire, RÉDUIRE et AGIR sont devenus les maîtres-mots du Festival. Les problématiques prioritaires qu’il souhaite traiter concernent les émissions carbone et la gestion des déchets. Ainsi, les transports, les impressions papier, le tapis rouge et la moquette, ou encore la restauration ont été passés au crible pour trouver des solutions durables ou des alternatives. De nombreuses actions ont déjà été mises en place.

La suppression totale des bouteilles d’eau en plastique à la quinzaine des réalisateurs, est un énorme pas en avant qui permet de réduire considérablement la production de déchets plastiques. Effectivement, les chiffres étaient faramineux, avec plus de 22 000 bouteilles en plastiques distribuées en 2019. Dorénavant des fontaines à eau sont mises à disposition dans les différents espaces du Festival. Alors veillez à ne pas oublier votre gourde !

De plus, à l’heure où tout se digitalise, le Festival de Cannes se met à la dématérialisation, ce qui lui permet de baisser de 79% le poids de ses impressions. Certes, le programme officiel du Festival de Cannes version papier va nous manquer, mais il n’y a pas de petits sacrifices lorsqu’il faut sauver la planète !

Les partenaires officiels se sont aussi impliqués en décidant d’accompagner le festival dans sa démarche. Entre autres, le festival devrait ainsi être équipé d’une flotte de véhicules 100% électriques ou hybrides pour sa 75e édition.

Enfin, une contribution environnementale a été mise en place en 2021 auprès de tous les accrédités. Cette somme de vingt euros HT, à régler immédiatement après avoir demandé une accréditation, a pour but de compenser les émissions imputables au voyage et à l’hébergement des accrédités. Cette disposition inédite a permis au Festival de Cannes de récolter 515 189 euros HT en 2021. Une somme qui fut entièrement reversée à six projets environnementaux (locaux, nationaux et internationaux). Toutefois, si l’on admire cette initiative, savoir à l’avance dans quels types de projets notre argent sera investi, éviterait d’avoir l’impression que l’accréditation est devenue payante, alors qu’il n’en est rien. 

La cause est noble, et l’enjeu est majeur pour notre avenir. L’initiative du Festival de Cannes est vitale et c’est le fruit de cet effort collectif qui permettra de faire perdurer durablement le Festival ! En espérant que la grande notoriété de l’événement fasse écho à d’autres festivals et crée davantage de mobilisation dans l’industrie audiovisuelle.